Bienvenue sur ULM classe paramoteur et photographies aériennes dans la région des trois frontières Belgique, France et Luxembourg !

L’ensemble des photos aériennes de Avioth sur tous les vols

Tous les vols passant par cette localité

Avioth est une commune française située dans le département de la Meuse et la région Lorraine. Les habitants sont les aviotois.

La commune d'Avioth avait déjà un maire et un tribunal échevinal qui fonctionnaient dès les années 1230 (Goffinet "Cartulaire de l'abbaye d'Orval", acte n° 391 de 1261 fait référence à un acte du tribunal échevinal rendu 30 ans plus tôt). Maire et échevins recevaient les actes de vente et donation de biens situés sur le territoire de la ville.

Ce modeste village s'orne de façon tout à fait inattendue d'une merveilleuse église gothique édifiée au XIVe siècle, la basilique Notre-Dame d'Avioth. L'intérieur recèle de très beaux ornements mais c'est à l'extérieur que se trouve le plus étonnant : la Recevresse.

« La Recevresse » est un monument unique au monde et sa reproduction, grandeur nature, se trouve au Musée des monuments français à Paris. Ce chef d’œuvre du gothique flamboyant a vraisemblablement été construit à l’endroit de la découverte de la statue miraculeuse sur son buisson d’épines. Il remplace un premier oratoire plus modeste. Au début du XIVe siècle, lorsque la statue de Notre-Dame d’Avioth put entrer dans son église, une autre statue de la Vierge prit sa place pour recevoir, en son nom, les offrandes des pèlerins. On appela cette statue : la Vierge Recevresse. Avec le temps, le nom de Recevresse fut donné au monument. Ainsi, depuis huit siècles, la basilique d’Avioth a été construite et entretenue grâce à des dons et à des offrandes. C’est encore le cas aujourd’hui. Grâce à la générosité des adhérents de l’association des amis de la basilique d’Avioth et des nombreux pèlerins qui viennent prier Notre-Dame d’Avioth, la commune peut engager régulièrement des travaux et obtenir l’aide du département, de la région et de l'état.

Les menottes au-dessus de la statue ont été placées là par des prisonniers en signe de reconnaissance à Notre-Dame d’Avioth pour leur délivrance. Les armoiries sur le mur sont celles de Gilles de Rodemack, prévot de Montmédy et gouverneur du Luxembourg au début du XVe siècle. La Recevresse a été restaurée par Boeswilwald de 1844 à 1846.

L'église Notre-Dame d'Avioth était autrefois un "sanctuaire à répit" très fréquenté. Aujourd'hui un pèlerinage y est organisé tous les ans à la mi-juillet.

© Wikipedia
Cette page a été consultée 4215 fois
Envoyer cette page par e-mail à un ami
Faire un lien vers cette page: http://paramoteur.aero/france/meuse/avioth

http://paramoteur.aero est d'abord pour vous, n'hésitez pas à utiliser le bouton "Contact" pour faire part de vos suggestions.